Ce site à focalisation judéo-chrétienne tire son nom de l’expression biblique «Riv Tsion» qui peut se traduire de deux manières : querelle ou contestation à propos de Sion (Jérusalem), ou cause de litige, procès intenté à Sion, par ses ennemis qui ont juré sa perte. Le site est sous la responsabilité de Menahem Macina, pour lequel «la croissance exponentielle de l'indifférence religieuse, voire de la haine de Dieu dans le monde culmineront dans l'assaut final, annoncé sans équivoque par l'Ecriture, des ennemis de la foi juive et chrétienne, qui, dans les derniers temps, se coaliseront et attaqueront, une dernière fois», les croyants qui se seront réunis dans la ville sainte.